Login

Register

Login

Register

Le bijou élevé au rang d’œuvre d’art

Le bijou élevé au rang d’œuvre d’art

Quand Annegret Morf monta les escaliers d’une ancienne ferme toscane où elle avait loué une chambre un jour plus tôt, elle ne savait pas que son destin allait lui être révélé. Elle suivait un cours de restauration d’œuvres d’art à Florence et venait de rentrer de faire ses courses lorsque le téléphone public a sonna en haut des escaliers. Un jeune homme s’est précipité hors de la cuisine pour y répondre. Il travaillait dans une modeste usine où il fabriquait des lampes et des tables en fer forgé. Son nom, Antonio Serafino. Leurs yeux se rencontrèrent et leur curiosité l’un pour l’autre s’enflamma. Trois mois plus tard, la princesse bourgeoise suisse et le héros de la classe ouvrière étaient un couple. Il n’arrêtait pas de la taquiner sur le fait qu’elle était une riche suisse gâtée qui étudiait à Florence jusqu’à ce que la prochaine nouveauté se matérialise. De son côté, elle le mit au défi de passer au niveau supérieur en retournant à l’école pour enfin devenir l’orfèvre de ses rêves. À l’époque, qui aurait pu prédire que la rebelle, sophistiquée et instruite suisse et l’artisan italien surdoué de la classe ouvrière étaient sur le point de déclencher la chaîne d’événements qui allait bientôt donner naissance au prolifique et renommé studio de joaillerie SERAFINO ?

 

Apprenez-en plus sur Serafino et découvrez des bijoux élevés au rang d’œuvres d’art.

Leave your thought